S’assurer que chacun ait assez d’eau pure à boire, aujourd’hui et à l’avenir

Sur la Terre, 97 % de l’eau est salée et 2,6 % de l'eau est gelée. Cela ne laisse que 0,4 % d’eau à se partager. En ce moment, nos réserves d’eau diminuent et de plus en plus de gens, surtout dans les pays en voie de développement, n’ont pas un accès suffisant à l’eau potable. En lançant le Centre evian pour l’eau en 2007, evian tente de :

• Travailler avec les intervenants locaux pour protéger et remettre en état les ressources des zones humides.
• Réduire la pauvreté et améliorer les conditions de vie des communautés.
• Soutenir la communication, l’éducation et la sensibilisation du public.
• Encourager la participation des communautés locales à la gestion efficace de l’eau.
• Partager les connaissances et l’expérience entre les intervenants clés et l’équipe d’evian.

Les trois premiers projets du Centre evian pour l’eau ont lieu en Argentine, en Thaïlande et au Népal. En Argentine, le projet est centré autour du bassin La Plata, y compris deux sites Ramsar : les zones humides Jaaukanigas et Chaco, dans les provinces de Santa Fé et de Chaco. Au Népal, le projet vise le réservoir Jagadishpur, dans le sud tropical. En Thaïlande, les efforts se concentrent sur le lac Bung Khong Long.